La Torture a visage Humain… Temoignage.. et les-vingt-conclusions-du-rapport-sur-les-tortures-menees-par-la-cia

 2013-07-21algerie-torture  

Hors il y a une grande différence a torturer des gens pour le plaisir ou pour avoir le renseignement  (des tortionnaires et des sadiques ,nous en avions un , mais lui ont lui a mis une correction,a ce géant breton, garde en chef des prisonniers et nous l’avons corrigé,  on en a fait un toutou ) faire parler un prisonnier ou prisonnière pour sauver des vies, oui cela est nécessaire ,  mais  il faut que ces tortures soit évidement sous contrôle de l’état,  comme c’était le cas dans les derniers conflits coloniaux de la France,

tous ce qui est fait, a des témoins , des traces officielles, par exemples  les listes d’émargements, des noms complets ,date et lieu de naissance sexe etc.. matricule, dates d’Entrés , date de sortie (transfert ou mort)… etc L’administration militaire et tatillonne.. pour obtenir des sous de l’intendance,  pour les nourrir et les soigner et suivre leurs trajets, les transférer … a mon époque je me rappelle 2.75 fr x par plus de 300 , par jour. ‘donc près de 25.000 frs par mois l’intendance les sort que contre document…

ceux qui pensent que cela se passe en catimini dans un pays démocratique et surtout au sein d’ une armée d’état , ou  administration de ces fonctionnaires..est encore plus minutieuse.. OUI, ce n’est pas un petit bonhomme apeuré, tous seul en face d’un horrible sadique tortionnaire, militaire, ( d’ailleurs les interrogatoires sont fait par des civiles a + de 95 % DST et autres barbouzes) sauf en campagne et en urgence) ,

il y a des photos, des écrits,  des dizaines hommes qui gardent, nourrissent, soignent ( car maintenir en vie un prisonnier , c’est l’espoir qu’ils parlent de plus cela les affaiblies moralement, la violence des tortures et la douceur et la compassion des soignants), les prisonniers sont interrogés avec patience,(sauf sur info d’action imminente) le temps joue contre eux et la répétition des jours de tortures, et certainement la plus grande torture. Elle même.. les interrogatoires sont recoupés avec d’autres prisonniers présents et donc témoins, pour mon compte j’étais un des plus de 200 témoins involontaires ..n’ayant pas choisi mon affectation, .comme tous mes camarades de combat..

Nos chefs était témoins, l’état était témoin..les donneurs d’ordres sont les hommes politiques aux pouvoirs, et chef de l’état, qui demande à être informés et a qui nous rendions des comptes..au plus haut sommet de l’état.. (bien sur nos dirigeants politiques eux ils ne mettent pas la main dans le cambouis, ils ne parlent ni de tortures ni éliminations. Il ne faut même pas y faire allusion, cela les empêches de dormir tranquille et de sauter bobonne ou autres jolies salope. Journalistes, artistes et même putes de luxes…a l’abri du bruit des combats..

(c’est faite votre boulot, et nous,  nous faisons le boulot.). et mais si vous saviez les rapports , au fond des cantines, ou armoires métalliques, car les militaires eux veulent être couvert…je me rappelle une corvée de bois, ( l’homme était important, car tout le gratin était là, ) certainement un Préfet ou un Maire ou élu de la république, d’après ce que nous avons pu entendre..l’exécution avait lieu dans une zone off limite, une paisible clairière a l’herbe verdoyante, ou le gratin de l’armée et politique était présent, ..témoins silencieux et gênés.plus de 100 personnes dans les beaux uniformes bardée de barrette et ces beaux messieurs grave et silencieux costume noir et chemise blanche serrer dans une cravate noir, par 30 ° Celsius, dont certains avait un petit pastille rouge (je crois que l’on appelle cela légion d’honneur) ces gens la venaient assister a la mise a mort d’un homme gênant , abattu car il s’enfuyait , devant 30 soldats armés dans cette petite vallée ou les détonations n’en finissaient pas de faire écho tatatat, ta, tatata ta ta …., l’ homme les mains liées dans le dos,  il avait refusé de courir et je crois qu’il a du dire, car il a crié en arabe ..aller vous faire Enculer..ou Vive le FLN .

çà c’est l’histoire dont je suis témoin , c’est l’histoire des conflits armés, et cela depuis la nuit des temps, oui la torture est le seul moyen pour avoir le renseignement humain, sauvé des vies de militaire mais surtout des civiles innocents, dans les conflits civils, religieux, ethnique ou mafieux et autres rebellions ou révolutions.. , même si aujourd’hui les technologies cela réduira et évitera souvent cette barbarie.

Car on a tout essayé et essayons toujours tous, l’achat avec l’argent , la récompense , le pardon, cela s’appelle le retournement, comme le chantage menace sur la famille, en dernier sur et efficace « la torture » tout le monde parle sous la torture. Sans exception sauf ceux qui meurent sous la torture..et il y en a…. et la torture et la seule solution qui a fait ces preuves…, tant que l’on n’a  pas trouver le sérum qui fait parler ;

pour nous,  dans mon commando et je suppose partout nous avons des chefs militaires formés au creuset de la démocratie, qui sont des guerriers qui défende un état de droit et leur patrie,  des valeurs souvent chrétienne, et non , pas des sauvages incontrôlables, qui torturent ou tuent pour leurs plaisirs comme leurs prete,  la gauche..bien pensante ( avec ses idées et ses valeurs pour les autres mais quelle oublie de voir la ou elle a le pouvoir) mis en application en union soviétique, en Allemagne de l’est,  en chine, en Corée ou a la Havane..

Mon Chef de Commando, nous disait et répétait constamment, « l’homme qui va être torturé, exécuté est un être humain, il est un fils, peut être un père,  il a une famille qui l’aime, des amies avec qui il rit,  peut être des enfants a qu’il manquera, et ce n’est parce que lui a été un immonde salaud au nom de son idéologie ou de sa religion, tuant des innocents ou égorgent vos camarades, en les mutilant par plaisir,  c’est camarades eux sont mort aux combats pour la France en soldats,  pour ses valeurs et pour défendre sont peuple, « il ne faut pas s’abaisser a être pareil . » et il nous ajoutait le premier qui manque de respect , qui le blesse dans sa dignité humaine, un de nos prisonnier, gratuitement,  je le fais passer en conseil de guerre ou je le tue de mes mains..

Je pourrais faire une page de tous ce que nous,  nous faisions individuellement, pour adoucir la vie de nos dizaines de prisonniers, qui, nous le savions devait mourir de nos mains, , combien nous sommes intervenu pour les sauver..ou les protéger d’injustice , comme ce jeunes homme de 17 ans que nous avions fait libérer de nos caves et que nous avions voulu lui donner une chance et à qui on à  amélioré l’existence en le mettant avec nos amies arabes aux cuisines..libre de circuler dans nos bâtiments.. qui aujourd’hui est en vie, grâce a nous,  alors que nous devions le tuer..

ou cet autre aussi (qui était souvent victime des autres prisonniers) et qui un beau jour circulant librement grâce à notre demande compassionnelle au près de nos chefs) a ramassé une Mat 40 , tirant sur nous au Messe, sur  les soldats désarmés,  sauf certain comme moi qui avaient jour et nuit une arme perso sur soit, et a tué notre ami d’une balle dans la tète..( je tairai le nom pour ne pas identifier notre commando) ce jeune homme qui fêtait le quille et qui devait renter en France le lendemain.

je finirai par ceci, j’ai rencontré en1963 un de mes Prisonniers il allait prendre son travaille a l’usine Renault de Billencourt équipe de nuit.. lol il ma dit ho !!! Txxxxxti mi riconi , moi le reconnaissant , NON, lui mais si tu m’as fait prisonnier dans une grotte a Rouffi.. et moi Non !! je ne connais  pas Rouffi ni l’Algérie,  et lui me dit si a 2 sigond prés tu mi tuez.’ c’est vrai j’avais peur dit il et toi aussi, tu m’as dit lève les mains, et traîné  vers la sortie en me disant toi ta vie elle a tenu a deux secondes (car j’avais peur aussi effectivement dans la nuit noir a 3 h du matin,( et on avait pas d’équipement nocturne en ce temps là,  ..) et j’ai choisi le risque de le ramener vivant.. et après en ce quittant il m’a dit c’était le bon temps.. maintenant c’est la merde chez nous, je viens donc ici c’est beau la France c’est gentil, … il ma dit que dieu te garde.. je lui ai répondu inchallah

et aujourd’hui le fils d’un commandant de wilaya, que j’aurais aîmer  capturer et mémé tuer, son Fils Djamal vient passer ces vacances chez moi, et partage nos moments familiaux.. la vie quoi..

les politiques c’est cela , ils veulent êtres de blanches colombes en demandant a leurs soldats de mourir pour la Patrie, et de gagner les guerres, ..lol et ces mêmes politiques  déshonorent ces soldats, ou les sacrifis…a des fins politiques La présidente de la commission du Sénat américain,  cchargée du renseignement, Dianne Feinstein (démocrate), a présenté, mardi 9 décembre,                                               les vingt conclusions de l’enquête parlementaire sur les méthodes d’interrogatoire assimilées à de la torture pratiquées par la C.I.A                        dans les premières années de la « guerre contre le terrorisme », après les attentats du 11-Septembre.

Vingt points qui ressemblent à vingt actes d’accusation : mais qui sont tous contestables. sauf exception qui confirme la règle

Vingt points qui ressemblent à vingt actes d’accusation :

1- Les méthodes d’interrogatoire renforcées n’ont pas été efficaces pour obtenir des renseignements ou la coopération des détenus. re LOL

2- Les arguments utilisés par la CIA pour justifier le recours à ces méthodes d’interrogatoire ont reposé sur des déclarations fausses concernant leur efficacité. (LOL)

3- Les interrogatoires des détenus ont été brutaux et pires que la présentation qui en a été faite aux responsables politiques.( il doit y avoir des tortures non brutal l’a fessée ou la privation de dessert..le pire allez le coup de bottin,  par exemples)

4- Les conditions de détention des détenus ont été plus sévères que ce que la CIA en a dit aux responsables politiques. (les politiques ont visités  Guantanamo lol)

5- La CIA a fourni de manière répétée des informations inexactes au ministère de la justice, empêchant une évaluation juridique correcte du programme d’interrogatoires renforcés. (normal la tortures n’étant pas inscrit dans un acte de justice)

6- La CIA a agi de manière répétée pour contrarier ou empêcher une supervision de son programme par le Congrès. (normal les services secrets ne sont visités uniquement que par le ministère de la défense) 

7- La CIA a empêché la supervision de son programme par la Maison Blanche. faux le président et non la maison blanche place a la tête des services secrets son chef..qui lui seul peut lui rendre compte.

8- Le programme de la CIA a compliqué et parfois même contrarié les missions de sécurité nationale d’autres agences de l’exécutif (dont le FBI). ça cela reste a prouver !!lol la C I A  c’est comme la DST et  la DGSE pas les même missions et concurrentes..

9- La CIA a empêché la supervision de son programme par le bureau de l’inspecteur général.   (normal ce sont les services secrets)

10- La CIA a organisé des « fuites » à la presse d’informations classifiées, en particulier d’informations erronées à propos de l’efficacité de ce programme d’interrogatoires renforcés. normal il s’agit de manipulations politiques

11- La CIA n’était pas prête à remplir cette mission de détention et d’interrogatoires plus de six mois après en avoir reçu le pouvoircela reste a évaluer  lol

12- La CIA a géré son programme de manière insatisfaisante (nomination de responsables sans expérience ou accusés de violences dans des missions précédentes).cela reste a évaluer  lol la on ne parle plus de tortures,  mais de luttes de lobbies..

13- La CIA a externalisée  deux psychologues extérieurs à l’agence la conception de son programme, comme elle a externalisée massivement des opérations qui lui étaient rattachées. c’est de bonnes guerre la réciprocité l’est aussi, 

14- La CIA a eu recours à des techniques d’interrogatoire qui n’avaient pas été approuvées par le ministère de la justice ni par la direction de l’agence. en torture aucune technique n’est interdites  ou alors on autorise la torture officiellement avec un code du travail.

15- La CIA n’a pas tenu à jour le compte des détenus interrogés, a retenu des personnes qui légalement ne pouvaient l’être, et présenté une comptabilité des interrogatoires erronés. oui car bien souvent ont ne rayent pas les morts ..des listes pour des questions d’aménagement de finance ou de manipulation des autres détenus.

16- La CIA s’est montrée incapable de faire une évaluation correcte de l’efficacité de son programme.cela reste a évaluer  lol

17- La CIA a rarement sanctionné les personnes responsables de comportements inappropriés, de violations sérieuses de ses propres politiques. comme chez nous le gendarme qui a tué Rémi , l’enquête est faite par les gendarmes donc tout est normal.

18- La CIA a minoré ou ignoré les critiques internes soulevées par son programme.cela reste a évaluer  lol

19- La CIA a été contrainte de mettre un terme à son programme en 2006 à la suite de « fuites » non autorisées dans la presse, d’une coopération réduite des pays tiers et de préoccupations d’ordre légales. (Dommage)

20- Ce programme d’interrogatoires renforcés a abîmé l’image des Etats-Unis et s’est traduit par un coût élevé (300 millions de dollars en dehors des frais de personnels), mais aussi par une dégradation des relations avec d’autres pays.

en conclusion, La démocratie tue la démocratie 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s