Julien Aubert , Curieux symbole alors que la France se mobilise pour défendre la liberté.

559858_630728833655995_34903134_n j’ai apporté quelque modification..mon cher julien..( je serai a paris vers entre le 19 et le 25 j’espère vous rencontré.. BON, Retrouvez
mon intervention entre 1’16 et 1’19. Un olibrius a tenté d’empêcher Marion Maréchal-Le Pen d’intervenir sur le plateau de RCF. Curieux
symbole alors que la France se mobilise pour défendre la liberté. Madame Le Pen a le même droit à la liberté d’expression que
Charlie Hebdo, Tarik Ramadan, Eric Zemmour ou Michel Houellebeq. La liberté ne se divise pas, et cela prouve que l’intolérance
démocratique n’a pas de couleur politique, ni de visage. J’en profite pour regretter au passage que l’on ait tenté de dissuader
les représentants du FN de participer à la manifestation de dimanche. Union nationale, cela veut dire ce que cela veut bien dire. D’autant que laisser parler ses adversaires politiques permet également d’analyser ce qu’ils disent. Sur le fond, l’intervention de ma
collègue député contient un certain nombre d’approximations (Cf. 1’11 à 1’14) et je trouve intéressant d’en profiter pour décortiquer ici les propos, sans d’ailleurs que mon objectif soit de nier le très grave problème d’assimilation culturelle mais en
voulant démontrer que le sujet est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait : Après avoir rappelé que les Djihadistes sont français et
non-assimilés, MMLP propose comme première solution la suspension des accords Schengen. C’est contradictoire car la menace ne vient pas de l’extérieur mais bien de l’intérieur.                                                                                                                                
vous faites vous aussi un amalgame  Cher Julien, les frontières c’est le contrôle des allées et venues sur un territoire, sortie et entrée, et peut être qu’avec ces contrôles ces gens ne serai pas venu en France et donc devenu français  et que justement il faut abolir shengen..puisque nous ne pouvons maîtriser qui vient dans notre pays..                                                                                                                                                                                          Nos terroristes ne sont pas venus de Lybie ou d’Irak, mais de la banlieue parisienne. Par RER et non par avion. De plus, si on se réfère au Djihad, les accords Schengen ne sont pas en cause : il y  a bel et bien des frontières extérieures à l’UE qui sont censées être renforcées, la disparition des frontières n’étant qu’infra-européennes. La dernière fois, nos forces de police ont raté la réception de djihadistes présumés qui revenaient en avion….Est-ce seulement un problème Schengen ?A noter que cela ne relève pas du Parlement ou de la loi. MMLP                                                                                                  je vous signale que + de 80 % de l’émigration vient par la mer et en mer la France n’a pas de frontière,  ni l’Italie, ni autre pays et que même les frontière de l’Europe sont de vraies passoires…même mon pays la Thaïlande..       MMLP explique ensuite que la dernière loi anti-terroriste est annulée par la loi Taubira car la contrainte pénale rendra les sanctions applicables au djihadistes trop molles ou dérisoires. C’est un raccourci pas très fin : la loi anti-terroriste a créé deux délits , le délit de violation de l’interdiction de sortie du territoire en vue de faire le djihad (punie de 3 ans d’emprisonnement) ; ( moi je pense qu’il faut les laisser partir et même les encouragé u; mais ne pas les laisser revenir) délit d’entreprise individuelle de terrorisme pour les individus isolés. Cette infraction, qui vise à compléter l’«association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste» en vigueur depuis trente ans, est passible de 10 ans de prison. (kaouchi en avait pris 15 mais sorti  après 2 ans  lol) La contrainte pénale de Taubira viendra en plus des autres sanctions, dont la  prison. L’auditeur comprend de l’argumentation que le remplacement de peine sera systématique, ce n’est pas exact. erreur ce qui n’est pas automatique, peut donc être fait, et cela sera fait avec une justice laxiste  de Gauche ( UMPS) elle  explique ensuite qu’il faut déchoir les djihadistes de leur nationalité. C’est une excellente idée… portée par l’UMP. Elle s’est bien gardée de le dire (http://www.lepoint.fr/…/l-assemblee-rejette-un-texte-ump-su…) mais nous ont le disait avant depuis la guerre d’Algérie au minimum ,UMP n’existait pas,  et que vous reprenez nos idées ou que nous reprenions les vôtres quand elle sont pour défendre la France ou bonnes et il y en a  , pas de problème                                                                                                                                                              Après quelques développements sur les problèmes d’intégration/assimilation, MMLP parle des conditions d’acquisition de la nationalité mais, insensiblement, glisse sur le sujet de l’immigration (ce qui n’est pas le même sujet : on peut avoir une forte immigration, et que ces immigrés ne deviennent pas Français). Notez comment à 1’15, elle affirme quelque chose d’ambiguë : « Avec la mise en place du regroupement familial, 60% de l’immigration est familiale ». Ce n’est pas exact, comme vous pourrez le constater ici (http://www.senat.fr/rap/l06-470/l06-4701.html). L’immigration dite « familiale » se compose de l’immigration des Français, du regroupement familial (la famille d’étrangers qui rejoint le père installé en France), et des liens personnels et familiaux. Le regroupement familial, c’est 23 000 pers en 2005 sur 92 000 d’immigration familiale, à rapporter aux 187 000 titres délivrés. comme dirait Zemmour vous parler de chiffre manipulés et moi je vous parle de réalité. ( comme pas de proportionnelle donc pas de député front national statistiquement).En d’autres termes, alors que l’auditeur comprend que 60% des titres délivrés viennent du regroupement familial, il n’y a en réalité que 12% qui sont à rattacher à cette source. Vous allez me dire, un Français qui épouse une étrangère et la fait venir sur le territoire, c’est la même chose. Pas vraiment : Il ne suffit en effet pas de se marier pour obtenir la nationalité française : un étranger marié à un Français peut la demander après un délai de quatre ans, à condition d’être en France de manière régulière, de fournir des preuves de vie commune, d’une connaissance de la langue française, de l’absence de condamnation pénale… Bref, à des conditions précises et au bout d’un certain temps. Et il est bien évident que l’assimilation est beaucoup plus facile pour un couple mixte (cas majoritaire de l »immigration familiale) que pour un couple d’étrangers venus sur le territoire (cas du  regroupement familial)  MMLP affirme ensuite qu’on acquiert automatiquement la nationalité et que c’est embêtant car il ne suffit pas de « vivre sur le territoire » pour être Français. Bien évidemment… sauf que cette automaticité ne concerne que les enfants. D’ailleurs, comme la majorité de ces « immigrés familiaux » ne sont pas des étrangers « sans attache » mais des étrangers mariés à des Français, c’est le régime (non automatique) d’acquisition de la nationalité par le mariage qui joue, moins que le droit du sol qui lui concerne surtout les enfants                                                                                                  erreur, encore, sur beaucoup de points… la réalité, le regroupement familial, c’est aussi la descendance..qui fait de français de papier des français de souche (par le sol) et c’est la le problème, mon épouse thaïlandaise  en ramenant ses parents ses frères et soeurs c’est 30 personnes + 60 enfants français de sol, même en vivant en Thaïlande… et d’autre de mes amies en Thaïlande,   qui sont domicilié en France,  mais expatrier en Thaïlande devenue française par une simple demande a l’ambassade de France…de Bangkok                                                                                       

MMLP affirme ensuite qu’on acquiert automatiquement la nationalité et que c’est embêtant car il ne suffit pas de « vivre sur le territoire » pour être Français. Bien évidemment… sauf que cette automaticité ne concerne que les enfants. D’ailleurs, comme la majorité de ces « immigrés familiaux » ne sont pas des étrangers « sans attache » mais des étrangers mariés à des Français, c’est le régime (non automatique) d’acquisition de la nationalité par le mariage qui joue, moins que le droit du sol qui lui concerne surtout les enfants.

FAUX, CAR POUR ETRE FRANCAIS IL FAUT ECRIRE ET PARLER LE FRANCAIS NIVEAU BREVET ; hors mon épouse mère de mes enfants « français » , mariée il y a 20 ans a Tropez ne pourras jamais être française Refusez car elle n’a jamais été a l’école et ne sais ni lire ni écrire le francisa et que il n’y a  pas d’école gratuite pour elle en province..pire mon beau père venu défendre la france en 1914 n’a jamais pus être français..malgré ses 11 enfants français pour les même

raisons..                                                                                                                                                                                      C / ET CES ¨POURCELA QUE L’EMIGRATION EST UNE EMIGRATION D’AFRIQUE ET DU MAGHREBINE EXCLUSIVEMENT CAR PARLANT FRANCAIS ET L’ECRIVANT..(de par leurs scolarités)… les anglophones vont en Angleterre..

Vous comprenez les limites du raisonnement de ma collègue : Le point initial du problème, ce sont deux Français, nés sur le territoire
en application du droit du sol, de parents sans doute immigrés. MMLP pointe que la solution au problème est l’arrivée d’étrangers sur le territoire dans le cadre d’un regroupement familial et le fait qu’ils deviennent automatiquement français. Or, cette affirmation est erronée sur le plan des chiffres, sur le plan de l’acquisition de la nationalité et surtout, ne répond pas du tout au problème
causé par les tueurs de Charlie Hebdo. Il ne s’agit pas d’une affaire d’immigrés naturalisés. Le problème est en aval de
l’immigration : comment expliquer que 3 jeunes élevés sur le territoire national, sans problème de langue, passés par l’éducation nationale, aient dérivé à ce point


simple LA CULTURE !!   mon cher Julien mes enfants ne seront jamais de culture francaise .. ce qu’il fait  qu’il se herurterons a votre facon de pensé et de faire                                                                                                                                                                     CHER JULIEN NOUS NE SAVEZ PAS CE QU’EST UN EMIGRE SEUL LES EMIGREES LE SAVENT.., si vous voulez je vous apprendrai et c’est l’erreur de tout le monde ce n’ai pas une question de religion ni de race, ni de couleur de peau, même si la religion (aujourd’hui  pour certain de leus  trouver une identité) et leurs permet de passer aux actes de rebellions, ..
c’est un problème de culture..comme je le dis pour eux comme pour nous seul la culture n’est ni mangeable, ni assimilable, ni
négociable..et je me suis rendu compte par ma famille , moi émigré dans un sens mon épouse émigré dans un autre sens, mes enfants Mixtes..terrible problème d’identité. ( et vous en avez eu cher julien la preuve avec mes problème , avec mes enfants et ces terribles conséquences….qui m’a fait regarder les autres ..et surprise pour moi ni la couleur de peau, ni la religion,
ne pose problème dans ces familles …seule la culture pose problème , la façon de vivre de penser , de se comporter.. et c’est pour cela qu’il faut stopper l’émigration des africains et des arabes..ils ne sont plus assimilable car trop nombreux ils se ghêtorise en communauté refusant l’intégration,, ( tout comme mon épouse, qui refuse après 20 ans toujours de parler français..de se laver dans
une baignoire, de manger avec des couverts. La nourriture est bien plus bonnes en la prenant avec ses mains . Et encore je ne parle
pas de mes  enfants, les 2  mais deux différents dans leurs comportements culturels, je rie encore,  hier mon fils aîné me dit , moi « je suis laïc et anti clérical », l’autre me dit « moi je suis moitié laïc et moitie bouddhiste » lol, j’en rie encore) 
c’est le cas d’un ami noir,Xavier Manoma ( UMP) si tu es un noir africain ou un noir français élevé dans la culture française .. mais la il y a une grosse différence.. car je connais des noirs adoptés enfant par des familles françaises ,( de gauche) hélas car faut être de gauche pour adopter un enfant noir, alors qu’il y a tant d’orphelin blancs, qui eux n’aurai pas a recherché leurs identité à cause de leur couleur de peau différente de celle de leur parents…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s