Leclerc, arrête ton char, tu es un exploiteur et non un exploitant, mon cher Edouar

Question du  du Figaro, Mis à jour le 03/07/2015 à 11:33 Et dire que ce sont de journalistes,   des gens qui ont fait des études, des pros, , et qui prétendent nous informer intelligemment et nous donner des points de vue de ses élites… le  sondage du jour du Figaro (aussi stupide que tous ses autres sondage habituelle) rien de nouveau

Donc à question stupide, réponse idiote du petit peuple de centre droit un peu gauche,  Question  Accepteriez-vous de payer la viande plus cher pour assurer un meilleur revenu aux agriculteurs 

réponse  oui 32 %          leclerc 5

réponse non 68 %                                                                                             \

Heureusement il n’y a pas de indécis lol

les francais si il y en a, d’un peu evoluees  , meme autodidacte, meme peu reellement informees,

intelligament aurait bien compris qu’il ne sagit que pour nos agriculteur de quelques centimes aux kilo, bien sur sur une marge a plus de 80 %

Car en fait le syteme est bien rodees par la finance mondiale, donc par nos politiques  , Les fondements de la crise doivent être appréhendés à l‘échelle européenne voire mondiale (écarts de productivité France-Allemagne,  distorsions de concurrence, fermeture du marché russe, concurrence chinoise, coûts et volatilité du marché des céréales…).

l’europe sans defence , face au chinois ?  ou sont les politiques  francais ?

Les politiques pro Americaine en Ukraine ?  qu »on fait  les politiques  francais ?

l’écarts de productivité France-Allemagne ?,  que fait l’Europe pour harmoniser les couts , contre le dumping sociales et fiscale entre europeen

volatilites des cereales ?  mais qui non empeche d’en produire sinon l »europe,  et pourquoi les courts sont comme pour le petrole et meme le riz et autres sont determiner par les marches, qui eu sont des acteurs sans productions ni interventions humaines , sans intervention des etats

exemple le riz de ma rizieres et achetees et  revendu plus de cent fois par des gens qui ne le paye pas, mais qui prennent leurs benefice au passage que l’on machete 

238  USD  la tonne pour un riz s qualitees suprerieur   Apr15c5_F (1)  mais les politiques peuvent agir, plusieurs pays, en particulier en Asie, ont récemment mis en œuvre des politiques de production  moins expansionnistes, notamment en gelant les prix officiels aux producteurs de riz ou en limitant de manière plus stricte les rizicultures

 

 

 

 

Il n’y a pas de petit profit, fiscale ou économique pour ce petit bonhomme,

sa centrale  : le Galec [centrale d’achat du groupement Leclerc]        Marges_Leclerc

Le groupe Leclerc a été condamné par la cour d’appel de Paris à rembourser 61,3 millions d’euros abusivement perçus à 48 de ses fournisseurs,

« Le groupement d’indépendants a été condamné mercredi par la cour d’appel de Paris à rembourser 61,3 millions d’euros abusivement perçus à 48 de ses fournisseurs (dont AB Inbev, Bonduelle, Ferrero, Jacquet ou United Biscuits) », selon le journal qui s’est procuré le jugement.

« Ces sommes correspondent à des remises de fin d’année (RFA) négociées par le Galec [centrale d’achat du groupement Leclerc] avec ses fournisseurs en 2009 et 2010, en échange de contreparties [réalisation d’un certain niveau de chiffre d’affaires…] », explique le quotidien qui précise que : « le remboursement s’assortit d’une amende de 2 millions d’euros, comme le prévoit le Code du commerce en cas de pratiques commerciales illégales ».

« Cette décision donne au juge la capacité de remettre en cause le prix négocié entre les distributeurs et les industriels. C’est une remise en cause du principe de la négociabilité du prix inscrit dans la loi de modernisation de l’économie de 2008 », a réagi Leclerc, dans Le Figaro. Le quotidien conclut en indiquant que« l’enseigne va se pourvoir en cassation. »

Envoi, ah ! Non ! C’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, —par exemple, tenez :

Le bon slogan, avant

Qui est le moins cher ? (ringard  &  usé)

Aujourd’hui

Qui nous prend pour les plus cons ? (actualisé)  

pour info, La vente à perte ou plus exactement la revente à perte est une pratique qui consiste à revendre des produits en l’état, c’est-à-dire sans aucune transformation, à un tarif inférieur au coût d’acquisition ou au coût de revient. Elle est réglementée en France par les articles L442-2 et L420-5 du code du commerce, La revente à perte est interdite comme pratique illicite et déloyale. Sa pratique pourrait permettre à une entreprise d’évincer un concurrent en pratiquant dans un premier temps des tarifs ultra-agressifs pour ensuite vendre le produit à un tarif plus élevé, lui permettant de retrouver un bénéfice, une fois le concurrent évincé.

le seul problème c’est que le cout de revient est celui que je veux, exemple mon achetées   A 0, 20 centimes d’euro le kilo aura les frais de 10 et plus…intermédiaires traders, pour leurs clients, puis le transport, frais , portuaires, de douanes taxes ex, puis,  le conditionnement du producteurs finale  sous marques plus ou moins cotées pour en faire des produits de gammes plus ou moins chers, transport ext…  enfin chez notre bon monsieur Leclerc, ben lui son prix d revient, c’est le cout de fonctionnement, qui inclus aussi ses achats de biens immobiliers, sa pub, ces pertes sur d’autre produits , ces invendus, ces voyage à l’étranger, enfin même l’assurance de sa grand-mère  si elle a été salarie du groupe (même fictif) bon je passe sur les combines  pour être déficitaire dans ces entreprise et pas dans ses centrale d’achat ou autre société écrans souvent dans l’optimisation fiscal, je fais court et non technique afin que tout le monde comprennes,  pour faire simple la puissance économique de Leclerc, ces biens immobiliers , son nom, son matériel d’exploitation,   ben merde vous l’avez payez avec mon riz du bord du Mékong

Vous pouvez rajouter des commentaires et informations,  pour enfin remettre en place ce petit monsieur, qui nous empêche de lutter contre la vie cher, par nous meme..

leclerc 4

 Bonus

Quand Leclerc fait travailler des chômeurs aux frais de Pôle empl0is

« Dans le cadre de l’ouverture de notre entrepôt Drive, nous recherchons 15 préparateurs/préparatrices de commandes en CDI. Formation en interne de 15 jours en amont de la prise de poste. » Sur le papier, l’annonce du Leclerc d’Auxerre, publiée fin juillet, était alléchante, surtout à une époque où les CDI se font rares. Mais derrière cette annonce se cachait une réalité bien moins reluisante, selon un des embauchés, qui a témoigné début octobre sur Rue89. Il venait de démissionner après seulement sept jours de travail pour l’enseigne.

Au lieu d’être recruté immédiatement, Leclerc a proposé à Grégory Roumier (un pseudo) de faire d’abord une formation de six semaines, non rémunérées, avec une simple promesse de CDI à la clef. Pendant ce temps-là, M. Roumier devait seulement continuer à percevoir son allocation spécifique de solidarité (ASS), 477 euros par mois, versés par Pôle emploi. Ce dispositif, nommé action de formation préalable au recrutement (AFPR), doit normalement permettre à des chômeurs ne bénéficiant pas des qualifications requises pour un poste de les acquérir sans coût pour l’entreprise. Mais M. Roumier, raconte que la formation était loin d’en être une.

« En un quart d’heure tout est expliqué. Une heure plus tard, muni de ma ‘scannette’, je prépare déjà seul mes commandes. Tout aussi rapidement, je suis formé à la livraison clients, cette fois avec une employée qui a bien signé le fameux CDI. Une formation de six semaines pour être préparateur de commandes ? Elle ne prendra en réalité pas plus d’une heure. En une semaine, un nouveau fait aussi bien que les autres. »

Après sept jours au Drive, M. Roumier a démissionné, en raison des conditions de travail qu’il juge trop difficiles, et sans avoir signé de contrat avec Leclerc ou Pôle emploi. « Nous n’avons qu’un jour de repos par semaine, le dimanche. Nous travaillons 6 heures par jour sauf le vendredi, 6h15, et le samedi, 6h30. Soit 36h45 par semaine », payées 35 en raison du temps de pause. « Cette prétendue formation est en réalité une période d’essai, financée par Pôle emploi », critique-t-il.

Une quarantaine de chômeurs concernés

Selon les informations du Monde, le Leclerc Drive d’Auxerre a sélectionné, en même temps que M. Roumier, 25 chômeurs via l’AFPR. Seuls seize d’entre eux ont été recrutés en CDI mi-septembre à l’issue de leurs six semaines de formation gratuites. Presque la totalité des recrutements du Drive seraient ainsi passés par ce dispositif. Leclerc n’a pas donné suite aux demandes d’entretien du Monde, mais le directeur de l’agence Pôle emploi d’Auxerre se dit, lui, « satisfait » du dispositif.

« La moitié des seize chômeurs recrutés étaient des chômeurs de longue durée et 60% ne sont pas qualifiés. Leclerc n’aurait peut-être pas pris ce risque d’aller sur ce type de profils », défend Michel Descloux. Comment explique-t-il, alors que l’annonce initiale parlait de deux semaines de formation, que Leclerc en ait finalement prévu six?  « On a dû se rendre compte que 15 jours c’était pas suffisant. Il y a des techniques et des procédures très particulières sur la prise et le suivi des commandes. Pour des gens de petit niveau de qualification, deux heures ne suffisent pas. Peut-être que le chômeur qui s’est plaint avait de meilleurs facultés », défend-il.

6 720 euros d’aide versées à Leclerc

De quoi justifier selon lui, les fonds que verse en plus Pôle emploi à Leclerc pour financer la formation. Chaque heure de « formation » est financée à hauteur de deux euros par l’organisation. Pour les 16 chômeurs, Leclerc a ainsi touché 6 720 euros de Pôle emploi.

« Une formation de six semaines pour un poste de préparateur de commandes, c’est vraiment n’importe quoi. On se fiche de la tête des demandeurs d’emplois et de la nôtre. L’argent de Pôle emploi est un peu l’argent de tout le monde! », tonne Fabienne Germain, déléguée syndicale CGT dans l’agence d’Auxerre, qui dit avoir refusé d’orienter les chômeurs vers Leclerc dans ces conditions. « Mais les collègues disent qu’ils n’ont pas le choix, très peu réagissent », se plaint-elle.

La CFDT est, elle, moins critique. « 6 720 euros, c’est pas grand-chose, si on considère l’économie faite par Pôle emploi sur l’indemnisation des chômeurs qui ont été embauchés en CDI. Il s’agissait de publics éloignés de l’emploi, certains des embauchés sont même venus remercier leur conseiller. 16 CDI à temps plein, ce n’est pas négligeable », juge Pascal Dubois, délégué CFDT.

Emplois d’avenir

Après avoir quitté sa formation du jour au lendemain, sans avoir prévenu personne et sans avoir signé un seul contrat, M. Roumier dit n’avoir été contacté ni par Pôle emploi ni par Leclerc. « Les contrats se signent au moment de l’embauche », justifie la direction de l’organisme pour expliquer ce raté.

Et d’avancer que, malgré les plaintes de M. Roumier, Pôle emploi n’a semble-t-il aucun mal à trouver des chômeurs prêts à aller travailler gratuitement pendant six semaines dans l’espoir d’une embauche. Mi-septembre, à l’issue de la première vague d’AFPR, 16 nouveaux chômeurs ont à leur tour été sélectionnés pour bénéficier du dispositif pour six semaines. Ils sauront fin octobre s’ils décrochent un CDI.

Au même moment, le Leclerc Drive a recruté quatre jeunes en emplois d’avenir, dont le salaire est financé à 35 % par l’Etat pendant trois ans. Ce qui démontre décidément une très bonne connaissance des politiques de l’emploi de la part de la direction de ce supermarché.

Fait a Paris, le 3 Juillet 2015  par Alexandre Braveheart …. pour mon ami  Guy de Bangkok

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s