Crise « dite » Mondiale ou Crise Americaine et Vassaux, dont l’Europe

 

images (1)

des 2008, debut de la dite crise, Tandis que les Espagnols n’arrivent pas à vendre leurs maisons, à Dubaï, ils n’arrêtent pas de construire. L’Islande est au bord de la faillite et la Thaïlande ne sait que faire de ses réserves d’argent. Les contradictions sont grandes…La crise américaine a fini par toucher le continent européen. Des grandes banques sont au bord de la faillite et dans le meilleur des cas, sont nationalisées, autrement dit “reprises” par l’Etat. Suite aux interventions des autorités nationales, les pays concernés sont également mis sur le devant de la scène. Et certains rencontrent plus de difficultés que d’autres.     images

Voici un aperçu des 10/ sur 120  pays,  qui ne sont pas   touchés par la crise (dite a tord), Mondiale,  actuelle 

Chine
La Chine est le plus important créancier des Etats-Unis. Elle dispose d’une montagne de dollars qu’elle pourrait bloquer à sa guise, mais pas à n’importe quel prix. Si cela faisait chuter ses exportations vers les Etats-Unis et l’Europe, ce serait néfaste pour elle. Mais d’un autre côté, la Chine n’a pas vraiment besoin d’opérer internationalement. Pour sa stabilité financière, elle peut compter sur sa population intérieure qui s’enrichit de jour en jour. En outre, la Chine fait aussi du commerce avec de nombreuses autres puissances mondiales non encore touchées par la crise

Brésil
Pour le moment, les Etats-Unis sont encore le plus important partenaire commercial du Brésil, mais la Chine et l’Inde sont en train de prendre une place de premier plan. Cela devient le plus grand atout de ce pays d’Amérique Latine pour les années à venir. Elle travaille ainsi à son développement en tant que pays émergent

Thaïlande
Pour la Thaïlande, la plus grande menace provient de l’entreprise américaine AIG, qui a main mise sur la moitié du marché local, mais le risque est limité grâce aux réserves d’argent énormes de sa filiale. Le groupe dispose de 6,1 milliard d’euros de réserves, 8,2 milliards d’euros d’actifs et des fonds de capitaux qui se chiffrent à 1100% du minimum légal. (AIG est l’un des leaders mondiaux de l’assurance et des services financiers. une grande expertise en règlement des sinistres et une excellente solidité financière.

Iran
L’Iran a longtemps été sujet de sanctions et embargos, ce qui l’a isolé des marchés internationaux. Maintenant que les marchés internationaux se portent mal, l’Iran n’en souffre pas. Au contraire, le pétrole est l’un des seuls produits à avoir résisté à l’embargo. Et l’Iran en approvisionne la Chine. Mais rien n’est sûr, car étant donné la collaboration de l’Iran avec quelques pays européens, peut-être traversera-t-il quelques périodes difficiles, maintenant que l’Europe souffre.

Emirats Arabes Unis
Les villes de Dubaï ou Abu Dhabi aiment étaler leur luxe provenant de leurs revenus du pétrole. Tous les jours, les records des plus hauts immeubles, des plus grands hôtels, des voitures les plus chères fusent. C’est ce que certains appellent le « Arabian Dream » en comparaison avec « the American Dream ». Le pétrole sera la plus importante source énergétique pour quelques années encore… et c’est la plus grande assurance-vie des Emirats Arabes Unis.

l’Inde

AVEC ENVIRON UN milliard deux cents millions d’habitants, l’Inde ne peut plus être ignorée du monde. Elle ne l’ignore pas non plus et tourne son regard vers le large. Certes son auréole et sa puissance d’aujourd’hui paraissent faibles si l’on se réfère à la Chine voisine. Mais, elle aussi, s’éveille, son potentiel s’affirme et son rôle s’accroît dans les affaires du monde, aussi bien dans les domaines politiques qu’économiques et même militaires.

le japon

Deuxième puissance économique du monde (troisième si on considère l’Union européenne comme une puissance), le Japon est l’une des pôles de la Triade. Il a fondé son développement économique sur les échanges (importation de matières premières et de ressources énergétiques, exportation de produits manufacturés) et a su s’adapter à la mondialisation de l’économie.  Malgré l’absence de ressources naturelles, le Japon a développé l’industrie, fer de lance de l’économie. Les capitaux nécessaires à l’industrialisation ont été fournis par les exportations. Dès l’origine, celles-ci ont joué un rôle majeur dans le dynamisme japonais. Cette stratégie a entraîné le transfert des activités sur le littoral (littoralisation de l’économie) afin de diminuer les coûts de transport.

• La crise des années quatre-vingt a contraint le Japon à s’adapter pour faire face à la concurrence. Il met alors l’accent sur la haute technologie (permettant de concevoir de nouveaux produits) : c’est le pays qui dépense le plus au monde en recherche-développement par habitant. Il adopte d’autres méthodes de production (robotisation). Il procède également à des délocalisations dans des pays où la main d’œuvre est moins chère. Parallèlement, il investit dans de nouvelles régions du monde (création d’usines) ce qui lui permet d’entrer sur de nouveaux marchés.

la russie

« La Russie est devenue la sixième puissance économique mondiale. elle a  traversé avec succès la période de bouleversements économiques et avons atteint le taux de développement d’avant-crise. L’économie croît à un bon rythme d’environ 4% par an, notre redressement économique est plus rapide que celui de la plupart des pays développés », « Cette année, la Russie affiche le taux d’inflation le plus bas de son histoire, qui est inférieur à 7%  et pourrait atteindre 6%. Les salaires sont au plus haut depuis l’époque soviétique, tout comme les prestations sociales et les revenus réels de la population » malgres les sanction americaines et europeennes,

la Corée du sud

La Corée du Sud, un géant économique qui a fini d’émerger En ruine à la sortie de la guerre de Corée, le pays a misé sur l’éducation et sur les exportations, jusqu’à devenir la 13puissance mondiale, Leader dans les nouvelles technologies, le pays affiche maintenant une balance commerciale excédentaire et un  taux de chômage insignifiant.En 1953, au sortir de la guerre de Corée, rares étaient ceux qui osaient parier sur la Corée du Sud. Ruiné, le pays est alors un régime autoritaire, dont le PIB etait  au niveau des pays les plus pauvres d’Afrique ..

l’Australie

Une économie performante, assise sur l’exploitation des matières premières                                                 les fondamentaux de l’économie australienne ont de quoi faire pâlir d’envie les pays de la Vieille Europe. Douzième puissance économique mondiale et membre du G20, l’Australie est l’un des rares pays industrialisés à avoir échappé à la récession économique de 2009.  Sa proximité avec les marchés asiatiques, les plus dynamiques de la planète, contribue à cette bonne santé économique.

Et suite a une politique implacable contre l’emigration clandestine,  Il en résulte un très faible chômage (5,1 % de la population active), une dette fédérale de 9,6 % du PIB et une inflation largement maîtrisée. Étudiants et jeunes actifs européens en particulier s’arrachent cette destination, conçue comme un « balcon sur l’Asie ».

Principale richesse nationale, les intérêts miniers conditionnent pour partie la politique étrangère de l’Australie. Or ces intérêts, tout autant économiques et financiers que stratégiques, se situent d’abord en Asie. Même si la politique étrangère australienne oscille prudemment entre les deux géants que sont les États-Unis, indéfectibles, mais encombrants alliés depuis la Seconde Guerre mondiale, et la Chine,

EN RESUMEES

bien sur ne sont pas cité tous les pays d »Afrique toujours en proies à leurs developpements, et pays Arabes s’isolant dans leurs problématiques religieuse, ou en affrontements inter religieux, ainsi que l’Amerique latine, toujours à la recherche de developpement a l’international,

alors les medias nous mentent et la crise mondiale , n’est que Americo-europeene

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s