« Le 19 mars 1962 est un symbole de reniement, d’abandon et de défaite ! » ou négationnisme des massacres de 1962

Photo-torture--6 (1)

En lisant la presse française, (toujours complice de l’état de Vichy a Hollande)

Vous découvrez que de très nombreux Harkis avaient échappé à la sauvagerie et aux tueries dont certains furent les victimes.
Si cela était vrai, nous en serions profondément heureux.
Effectivement, certains se sont sortis de ce guêpier, en se cachant dans les grandes villes ou en se faisant aider par des amis ou des membres de leur famille de l’autre camp : réaction compréhensive et humaine.
Les personnes qui aidaient les Harkis prenaient des risques énormes, les Algériens ne sont d’ailleurs ni pires, ni meilleurs que le reste de l’espèce humaine.
Les Algériens ayant porté secours à certains des nôtres l’ont fait au détriment de leur propre sécurité, risquant alors le même sort que celui réservé aux Harkis.
C’est la raison pour laquelle ils étaient si peu nombreux et c’est une réaction qui s’entend.
Ces Harkis restés sur leur sol, presque tous puisqu’ils sont toujours vivants, vivent et se font connaître en masse.
Ils viennent ainsi se faire recenser dans les ambassades et autres, pour toucher leur pension d’ancien combattant Français.
Quel soulagement, le F.L.N au pouvoir depuis 53 ans ne serait donc pas ce pouvoir tant décrié, il n’a donc pas été l’auteur du massacre des harkis et de leurs familles.

Pas de Harkis emprisonnés sans jugement, envoyés déminer la ligne Morice…
Ces 150 000 morts annoncés par ces associations de Harkis et Pieds Noirs mais aussi par les politiques et responsables de notre armée ne seraient qu’illusoires. Pourtant, ces hommes avec à leur tête De Gaulle, n’avaient aucun intérêt à dévoiler ces chiffres honteux pour notre pays se vantant d’être celui des droits de l’homme et du citoyen.
Le négationnisme est en route, dans quel but ?
Un Algérien a dit (et d’autres en des termes différents) :
« … Les massacres des harkis avaient été une grave erreur… »
QUI EST-T’IL …
L’auteur de cette annonce est le président Algérien en titre ;
Abdelaziz BOUTEFLIKA.
Ce ne sera pas la première fois que des chiffres sont avancés et ensuite repris par les masses ou les politiques dans un but malsain ou orienté.
Voilà donc le problème des Harkis presque résolu grâce à Pierre Daum : toutes nos revendications ou du moins pour l’essentiel, devraient être abandonnées car des massacres, il n’y a eu.
Juste quelques vengeances ou jalousies…
Les dizaines de milliers de Harkis non inquiétés ont repris leur vie comme de par le passé, sans encombre. Grand bien leur fasse.
Pour nous, membres d’associations de Harkis et de leurs descendants, nos revendications se limitent donc juste à notre accueil désastreux en France et notre relégation dans des camps.
Faisons fi de nos morts retrouvés bels et bien vivants par Pierre Daum sur le sol de leurs ancêtres, notre combat était en fait celui d’une arrière garde nostalgique ou même nauséabonde pour certains.
Pourriez-vous nous dire si la situation s’y prêtait, en tirant un trait sur
150 000 morts ?

Hamid KHEMACHE
Président de l’Association Départementale Harkis Dordogne Veuves et Orphelins et leurs Amis.

Jean Bastien-Thiry, Lui l’Honneur de la france, notre héros, avec qui ce jour-là j’aurais aimé être, sur la route du petit Clamart.

 

Lui c’est notre héros, avec qui ce jour-là j’aurais aimé être, Car moi aussi sur la route du petit Clamart au 242 avenue Pierre Brossolette à la sortie du petit pont de la ligne de train, je la voyais passer en trombe, sa D.S noir quand il changeait d’itinéraire, évitant de passer par la Vache Noir de Montrouge sur la route du petit Clamart,, la du haut des 4 étages, le fusil mitrailleur n’aurait pas raté sa cible..

Mais je  regretterai aujourd’hui, de Gaulle avait été trahi et manipulé par ces amies dit les gaullistes humanistes  (autrement dit les socialistes libéraux) qui venait tous du communisme comme Jacques Chirac et dont un exemplaire fossile vivant est encore  prétendant a la présidence de la France Monsieur Alain Juppé

En souvenir de mon cousin Georges Delaporte, torturé , émasculé, empalé, Mort dans la 2 em embuscade de Palestro, en 1956,  de mes copains du Commando DOP, morts pour la France (pour rien) pour nos harkis livrés aux couteaux des égorgeurs, de ma fiancée Leila, j’aurais aimé le tuer celui que nous avions tant aimée et ,admiré, celui qui était le sauveur de notre France, pour qui nous aurions donné notre vie a 20 ans et a plus comme moi, , en criant vive la France, qui nous avait dit que mourir pour la France de Dunkerque a Tamanrasset était un honneur et un devoir. , bien sûr comme Pétain il a perdu l’honneur car trop vieux est entouré d’une cour de salopards, qui l’on conseillés, et cachés la vérité, les fameux gaullistes humanistes,…(ceux qui votent encore aujourd’hui à gauche en douce, les Jupettes et Chirac, Sarko, juppé) ) bien sûr il a vendu la terre de France et abandonner les français au choix de la valise ou le cercueil, nos Harkis et nos SAS ,alors que nous aurions pu partir dans l’honneur, laissant une démocratie qui aurait eu comme base le respect de tous ceux qui avait fait l’Algérie, bien sûr je regretterai de l’avoir tuée ce grand homme , aujourd’hui , avec l’Age on devient faible et on accepte les trahisons, on oublie les idéaux et les sacrifices,

Mais Merci a Ma femme vietnamienne, de m’avoir dit que la guerre était fini, à mon chef de commando Viet et héros de la guerre du Vietnam, qui m’avait dit *les politiques amène à la morts leurs soldats pour leurs prestiges et leurs ambitions et les vendent par manque de courage , ou pour un marocain, Oui de Gaulle a cette tache indélébile au front, comme Pétain, eux qui avait été l’honneur de la France , à Bastien, notre héros, a sa famille dans toujours dans nos cœur, a Mr Marcel Bourrhis qui m’a pris mon arme, a Mr Henry chef des gardes du corps du général, pour ces paroles et raisonnements , à mes copains Rosset Favioz et autres soldats (dit) perdus ou barbouzes a l’ AOS. a mon Chef de commando (que je nommes pas pour protéger sa famille). à mes paysans Chouias des Aurès, assassinés par les fells à mes Harkis Jojo et Alloua, a tous mes potes volontaires pour que vive la France.. Mais ce simple message de nous qui avant offert notre vie pour la France, la France vaut tous les sacrifices, levez-vous voter pour une France libre et indépendante, que seul le Front national défends aujourd’hui. Notre patrie, notre culture, notre passé vaut bien ce combat pacifique, qui si il ne gagne pas nous mènera a une guerre civile ou vos enfants y laisseront leurs vies.

La Marseillaise, que non avons aussi chantée sous les boches, déjà .

j’avais deja écris,  Merci a Monsieur Menard

La rue du 19-Mars-1962 sera rebaptisée rue du Commandant-de-Saint-Marc. Une contre-manifestation à l’appel du Parti communiste et de ses compagnons de route se tiendra également à quelques centaines de mètres. C’est la guerre des mémoires ?
On ne peut mettre sur le même plan les victimes et leurs assassins. On ne peut pas, non plus, opposer une cérémonie officielle organisée par une commune et un rassemblement de groupuscules qui, souvent, ne comptent qu’un ou deux adhérents.
La date du 19 mars est censée commémorer la fin de la guerre d’Algérie. Depuis quand égorge-t-on des dizaines de milliers de civils après la fin d’une guerre ? Par ailleurs, pourquoi célébrer une date qui est considérée en Algérie comme une victoire sur notre pays ? Certes, une date en soi n’est rien, sinon un symbole. Mais le 19 mars est un symbole de reniement, d’abandon et de défaite. Il est des défaites glorieuses comme Camerone ou légendaires comme Waterloo. Celle de l’Algérie est honteuse.
Dans chaque pays, à chaque époque, il existe un parti de la trahison. C’est ce parti qui viendra demain hurler contre notre cérémonie. Ce sont les mêmes qui portaient les valises du FLN et qui tractent actuellement devant les mosquées de Béziers pour appeler à leur manif. Ce sont les mêmes qui ne voulaient pas de l’Algérie française et qui se battent aujourd’hui contre la France française. Mais les temps ont changé : nous attendons une foule immense. Eux ne seront qu’un quarteron de militants en déroute…
À une semaine des élections départementales, que répondez-vous à certains qui vous accusent de chercher les voix des pieds-noirs et des harkis ?
Je n’étais pas encore élu en mars 2014 et ce n’est pas moi qui ai fixé la date des élections au 22 mars 2015. C’est donc le premier 19 mars de mon mandat. Au demeurant, il aurait été plus simple de ne rien faire, d’attendre l’an prochain, pour éviter une polémique avant une élection où tout le monde s’accorde à donner les candidats que je soutiens comme favoris.
Mais il y a la politique et il y a l’honneur. L’honneur commandait de débaptiser sans attendre cette rue. Ce sera chose faite demain. Dans le calme et le recueillement.
Le choix de donner le nom du commandant de Saint Marc à cette rue n’aurait pas dû faire polémique. Et pourtant, cela aussi, on vous le reproche.
Pour le Parti communiste, avoir été résistant, avoir été déporté à Buchenwald, avoir été fait grand-croix de la Légion d’honneur par un président de la République, tout cela ne vaut plus rien à partir du moment où vous êtes un patriote et un soldat français, à partir du moment où, entre l’honneur et la discipline, vous choisissez l’honneur. Hélie Denoix de Saint Marc est un héros français. Il appartient à la grande histoire de notre pays.

 

COMMENTAIRE

Joseph Cazorla · Retraité

je ne comprenais toujours pas pourquoi on laissait les gauchistes fêter le 19 Mars 1962 alors que ces derniers ne faisaient que rendre les honneurs aux assassins de l’Algérie française .Aujourd’hui ces gens n’ont jamais perdu leur haine envers les pieds noir qui ne sont que de simples Français avec gloire et honneur .En public il ne faut jamais évoquer nos origines sans se faire traiter de FILS de PUTE car comme ils disent T’ES DE LA BAS .Merci Mr Ménard De leur rappeler l’histoire ,la vraie .
Nota,
LA FNACA et le Parti Communiste.
La proximité de la FNACA et du Parti communiste français perdure bien après la guerre d’Algérie, notamment chez les dirigeants de la Fédération qui sont souvent d’anciens membres du Parti communiste et par les actions qui sont menées auprès des différents gouvernements. Ainsi, Maurice Sicart, secrétaire général de la Fédération, est un militant actif du Parti communiste, élu membre du Comité National de l’Union des Jeunesses Communistes en France (U.J.C.F.) lors du congrès de cette formation en 1959 à Gennevilliers. II est responsable du journal L’Avant-Garde, organe national des Jeunesses Communistes, poste qu’il conserve jusqu’en 1964. Serge Peronnet, trésorier national depuis octobre 1979, est membre du Comité départemental (Nord) de l’Union des Jeunesses Communistes en 1957 et Fondateur du Cercle des U.J.C.F. des Aciéries de Dunkerque. En 1960. il est nommé rédacteur au journal L’Avant-Garde. En 1963, il représente sa Fédération au Congrès National du Parti communiste français et devient membre du Bureau de la Section communiste de Waziers (Nord). Guy Ramis, secrétaire national juridique et social, est un syndicaliste très actif. Il est secrétaire du Syndicat National des Agents des Contributions Indirectes (C.G.T.) de 1957 a 1967. Depuis 1957, il est un actif militant communiste, en particulier au sein de l’Union Générale des Fonctionnaires des Finances[2]. Robert Pelletier, administrateur du journal de la FNACA L’Ancien d’Algérie est également issu du Parti communiste français. En 1962, il est désigné comme « Représentant de la France au Congrès Mondial de la Paix à Moscou. Michel Sabourdy, rédacteur en chef, est un militant actif du Parti communiste français. Il est successivement membre du Comité de soutien à Jacques Duclos, Secrétaire de la cellule P.Jettin à Coutras (33), en 1969 et Trésorier de la Section communiste de Coutras en 1970. Il est depuis 1970 rédacteur en chef du mensuel L’Ancien d’Algérie.Cette proximité de la Fédération et du Parti communiste dont les membres était alors des porteurs de valises de FLN, qui ont du sang sur les mains en aidant le FLN a tuer nos enfants , nos frères , nos soldats qui défendais la France de Dunkerque a Tamanrasset,  ces communistes artistes et militants  ce sont des collabos qui non jamais été jugées pour leurs crimes . Officiellement, la F N A C A se déclare « indépendante à l’égard des pouvoirs publics et de tout parti politique. »
Bravo, Monsieur le Maire, cette décision vous honore et honore la ville de Béziers. Et ce n’est à un parti, qui, au regard de l’histoire, devrait être frappé d’indignité nationale, j’ai nommé le PCF, ce n’est pas à ce parti de l’étranger de donner des leçons d’honneur à qui que ce soit en France.
envoi   de francois Villon,            En mon pays suis en terre loingtaine (…)
                                                          Je riz en pleurs et attens sans espoir (…)
                                                           Bien recueully, debouté de chascun.
pour moi, combattant volontaire, ou j’ai laisser un peu de mon sang sur cette terre française, je n’ai toujours qu’un mot
 mourir pour la France est un honneur.
8_foru13

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :